coups d'amour deco

ESPERLUETTE : LE NOUVEAU E-SHOP SCANDINAVE

16 mars 2015
logo esper

Esperluette, elle est trop chouette. Mais vraiment. C’est le parcours qui me fait rêver, qui donne envie d’avancer. Se consacrer à sa passion, savoir enfin pourquoi on se lève tous les matins, c’est ça, le début du Bonheur !  Aujourd’hui, je vous raconte l’Histoire de Laura, plume du Blog Esperluette et fondatrice de la Boutique Esperluette, Maison d’inspiration Scandinave (j’adore).  Le concept ? Les créateurs sont au coeur de cette aventure, avec notamment l’incontournable House Doctor ! Mais aussi plein d’autres noms du design à découvrir…  Et en bonus aujourd’hui, parce que c’est une belle histoire qui pourrait bien donner des ailes à plus d’une d’entres nous… Une petite interview rien que pour vous ! 

Depuis quand es tu sur la blogosphère ?  

Je blogue depuis 2 ans. J’ai créé Esperluette alors que je venais d’être au chômage après avoir travaillé à Canal+ en programmation. Le e-shop est né de la volonté de me créer mon propre emploi, tout simplement parce que je suis restée longtemps au chômage. C’est donc un vieux rêve qui est revenu sur le devant de mes pensées & avec le soutien et l’appui de mes proches, il est devenu réalité ! 

Et alors ?! Comment ça se passe, une fois la grande décision prise ?  

Je me suis formée et reconvertie professionnellement en suivant unn stage à la création d’entreprise à la CCI de Paris, puis j’ai engagé mes économies dans ce projet. C’est donc ambitieux et je joue un peu mon futur en créant le eshop Esperluette 😉

As tu rencontré des difficultés face à cet audacieux projet ?  

Concernant les galères, je dirais que d’une manière générale, c’est l’administratif qui n’est pas facile à gérer. Il y a beaucoup d’interlocuteurs et on se sent parfois perdue. Passer de salariée pendant tant d’années à chef d’entreprise fait changer pas mal d’habitudes quotidiennes & de référents. En bref, on quitte le régime général. Pôle Emploi reste quand même ma galère n°1. Dur dur de devenir entrepreneur ou de changer de voie professionnelle avec Pôle Emploi ! Au final, je me suis débrouillée seule & j’ai même utilisé mes propres crédits à la formation. 

Par contre, je recommande très fortement la CCI de Paris qui est un interlocuteur de qualité quand on monte un projet. Et le site de l’APCE, une vraie mine d’or. 

 

Joli parcours, Laura, merci pour ta gentillesse durant nos échanges, c’est un plaisir de te découvrir ! 

  

Voici, juste en dessous, ma sélection coup d’amour mes chéris, mais il y a plein de nouveautés nordiques qui viennent de débarquer ! L’aventure ne fait que commencer ! 

 
Sélection esperluette

Sources : Esperluette

 

 

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire